Environnement

Flux rss Environnement

  • 14 November 2017 18:11:33: [ADEME&Vous] #Déchets : L’Outre-mer mise sur l’économie circulaire - Environnement | Lecteur RSS
    Le nouveau numéro du magazine ADEME&Vous est en ligne. Le dossier du mois est consacré à l’économie circulaire en Outre-mer. Pour les territoires d’outre-mer, plus encore que pour les autres collectivités françaises, l’économie circulaire représente une solution pertinente pour économiser les ressources, réduire la pollution, prévenir la production de déchets, collecter et valoriser ceux qui […]
  • 14 November 2017 14:31:51: #SERD Participez à la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets dès samedi ! - Environnement | Lecteur RSS
    Coordonnée par l’ADEME, la 9ème édition de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) se déroule du 18 au 26 novembre, pour sensibiliser les Français à la nécessité de réduire les déchets et donner les clefs pour agir au quotidien. Cette année, plus de 5 000 initiatives permettront aux acteurs publics, entreprises, associations… […]
  • 14 November 2017 11:49:22: Pour Laurent Fabius, il y a "alerte rouge" sur le climat - Environnement | Lecteur RSS
    Laurent Fabius, tout juste nommé "haut référent" de l'ONU Environnement, a appelé mardi à agir "massivement" et "immédiatement" pour le climat, estimant qu'il y avait "alerte rouge" pour la planète.<br/><br/>"L’accord de Paris a constitué une avancée historique. Mais aujourd’hui, il y a toujours alerte... - Lire la suite sur FranceSoir.fr - Pour Laurent Fabius, il y a "alerte rouge" sur le climat
  • 14 November 2017 07:26:05: Inde: «inutile de paniquer», selon le ministre de l'Environnement - Environnement | Lecteur RSS
    Le ministre indien de l'Environnement a relativisé aujourd'hui les effroyables niveaux de pollution dans le nord du pays, dressant une comparaison douteuse avec la catastrophe de Bhopal, l'un des pires accidents industriels du monde. Les autorités indiennes sont critiquées pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour lutter contre le pic actuel de pollution atmosphérique, malgré son caractère prévisible et sa récurrence chaque année à New Delhi.» LIRE AUSSI : Contre la pollution à New Delhi, l'espoir pourrait venir de l'eauLe Premier ministre Narendra Modi est silencieux sur le sujet. Au cours d'un entretien diffusé aujourd'hui par la chaîne CNN-News18, Harsh Vardhan a estimé que le brouillard toxique, dans lequel suffoquent la capitale New Delhi et les régions voisines depuis une semaine, n'était pas une vraie «urgence» comme la qualifient des médecins.La fuite chimique de Bhopal (centre de l'Inde) en 1984, qui aurait fait au total près de 25.000 morts, «voilà ce qu'on appelle une situation d'urgence où vous devez paniquer», a déclaré Harsh Vardhan. À propos de l'épisode de pollution, qui atteint des concentrations dangereuses pour la santé publique, «je ne dis pas que nous devrions rien faire», a-t-il ajouté, «mais il n'y a nul besoin de répandre la panique». Il a appelé les habitants à simplement prendre «les précautions d'usage».» LIRE AUSSI : New Delhi dans l'enfer de la pollution de l'airÀ 11h00 locales mardi (05h30 GMT), la concentration de particules fines enregistrée par l'ambassade américaine en Inde était de 381 microgrammes par mètre cube d'air. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de ne pas dépasser un taux de 25 en moyenne journalière.La pollution est un problème de santé publique majeur pour l'Inde, nation de 1,25 milliard d'habitants en plein développement et aux besoins de croissance immenses. En 2015, la contamination atmosphérique, terrestre et aquatique était présumée responsable de 2,5 millions de décès dans ce pays, plus lourd bilan humain de la planète, a estimé une récente étude publiée dans la revue The Lancet.
  • 13 November 2017 17:56:41: VIDEO. Etats-Unis : le sale quart d'heure de la conseillère environnement de Donald Trump devant une commission du Sénat - Environnement | Lecteur RSS
    Kathleen Hartnett White, conseillère environnement nommée par Donald Trump fin octobre, a eu bien du mal à répondre aux questions des sénateurs.
  • 13 November 2017 17:36:41: Plus de 15 000 scientifiques lancent un appel à agir pour protéger la planète - Environnement | Lecteur RSS
    Vingt-cinq ans après une première mise en garde, plus de 15 000 scientifiques de 184 pays lancent un avertissement face aux risques de déstabilisation de la planète, faute d'actions pour préserver l'environnement et les écosystèmes.
  • 13 November 2017 15:59:01: Washington à la COP23 pour défendre les énergies fossiles - Environnement | Lecteur RSS
    La Maison Blanche organise lundi soir à la conférence climat de l'ONU à Bonn une réunion pour défendre "le rôle des énergies fossiles" dans la lutte contre le réchauffement climatique, une initiative critiquée par les défenseurs des énergies vertes réunis à la COP23. "Des dirigeants d'entreprises et des responsables du gouvernement américain exposeront comment l'approche américaine", qui veut concilier "sécurité énergétique, développement économique et objectifs climatiques peut servir de modèle aux autres pays", a expliqué lundi l'ambassade des Etats-Unis à Berlin. "Tandis que le monde tente de réduire les émissions tout en promouvant la prospérité économique, les énergies fossiles continueront à jouer un rôle central dans le mix énergétique," ajoute le communiqué. "Les Etats-Unis s'efforcent de continuer à travailler étroitement avec les autres (pays) pour les aider à accéder à des énergies fossiles plus propres et efficaces".Il s'agira d'expliquer "comment les (...) Etats-Unis peuvent aider des pays à atteindre leurs objectifs climatiques, y compris dans le cadre de l'accord de Paris" adopté fin 2015 contre le réchauffement, ajoute-t-elle. George David Banks, assistant spécial du président Donald Trump pour l'environnement et l'énergie, et Francis Brooke, conseiller du vice-président Mike Pence, participeront à la conférence, au côté notamment de Barry Worthington, directeur de l'Association de l'Energie des Etats-Unis, et de dirigeants de sociétés énergétiques comme Peabody (1e compagnie charbonnière mondiale), Tellurian (gaz) ou NuScale Power (nucléaire). L'événement se déroulera en marge des négociations de la COP23, dans la zone d'expositions.L'initiative est d'ores et déjà critiquée au sein de ce forum, les émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement, étant liées pour 3/4 aux énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz). Il se déroule le jour de la publication d'un rapport montrant une hausse en 2017 des émissions de CO2 liées aux énergies fossiles, après trois ans de stabilité. Donald Trump a annoncé le 1er juin sa décision de retirer son pays de l'accord de Paris -- ce qui ne pourra être effectif qu'en novembre 2020. Frank Bainimarama, le premier ministre de Fidji, président de la COP23, a accueilli fraîchement l'initiative américaine de lundi. "Je ne veux pas me lancer dans un débat avec les Etats-Unis. Mais nous connaissons tous les effets du charbon, de son extraction et bien sûr de sa combustion, sur le climat", a-t-il déclaré dimanche à la presse à Bonn. Les Etats-Unis "crachent à la figure des victimes du changement climatique", en faisant la promotion des énergies fossiles, a réagi l'ONG Les Amis de la Terre. "Le charbon propre" ça n'existe pas, a dit Piers Forster, climatologue à l'université de Leeds: "Le charbon n'est pas propre, il est dangereux", a-t-il souligné dans une déclaration au Science Media Centre de Londres.LIRE AUSSI: Une COP23 pour concrétiser l'accord de ParisCOP23 : quels secteurs économiques émettent le plus de CO2 en France ?
  • 13 November 2017 15:06:27: Traces de vie : prix « coup de cœur » de l’économie sociale et solidaire - Environnement | Lecteur RSS
    L’association « Traces de vie » accompagne par l’écriture des personnes de tous les âges en fin de vie ou atteints de maladie grave, et leur permet de laisser une trace écrite dans un livre remis à la famille. « Traces de vie » a remporté le Prix de « coup de cœur » de l’économie sociale et solidaire (ESS) 2017.
  • 13 November 2017 15:05:01: Quinze mille scientifiques alertent sur l’état de la planète - Environnement | Lecteur RSS
    Tous les indicateurs montrent une dégradation catastrophique de l’environnement sous la pression de l’homme.
  • 12 November 2017 08:39:51: Les start-ups au service de l'environnement - Environnement | Lecteur RSS
    Lisbonne - Les progrès réalisés par des entreprises de recyclage de CO2, désormais capables de l'exploiter commercialement, attestent du potentiel des nouvelles technologies dans la lutte contre le changement climatique, un des principaux thèmes du Web Summit qui s'est tenu cette semaine à Lisbonne.

Tous les flux Environnement