Bourse

Flux rss bourse

Sites & Flux rss sur la bourse et l’info boursière


Ressources Bourse

Sites à visiter dans la catégorie Bourse pour ouvrir un compte titres & la section bourse en ligne du site pret.org.

  • 20 October 2017 13:45:17: Wall Street en hausse aidée par des avancées sur la réforme fiscale - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi encouragée par des avancées dans la grande réforme de la fiscalité promise par Donald Trump: le Dow Jones prenait 0,24% et le Nasdaq 0,43%.<br/><br/>En pleine période de résultats, Wall Street avait clôturé en ordre dispersé jeudi, freinée par la baisse du... - Lire la suite sur FranceSoir.fr - Wall Street en hausse aidée par des avancées sur la réforme fiscale
  • 20 October 2017 12:52:21: Découvrez les meilleurs employeurs au monde en 2017 - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    Quelles sont les entreprises les plus attractives au monde selon leurs propres collaborateurs ? Le site américain Forbes et le portail Statista se sont posé cette question et ont questionné plus de 360.000 collaborateurs embauchées dans des entreprises cotées en Bourse dans 58 pays différents.Chaque sondé devait attribuer une note sur 100 à son entreprise, selon différents critères révélateurs de leur qualité de vie professionnelle. Le grand vainqueur est Alphabet, maison-mère de Google, qui a obtenu les meilleurs résultats. L'américain Microsoft occupe la troisième place du podium, et la deuxième place revient à une entreprise japonaise, le Japan Exchange Group. Apple est quatrième et IBM huitième. Il faut attendre la 25ème place pour voir apparaître le nom de Valeo, la première entreprise française. Air France se situe à la 28ème place, Total à la 47ème, et Hermès à la 61ème.
  • 20 October 2017 08:36:04: Volvo Group: résultats supérieurs aux attentes, l'action bondit en Bourse - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    Le numéro deux mondial des poids lourds, le suédois Volvo Group, a présenté vendredi des résultats supérieurs aux attentes au troisième trimestre, avec un bénéfice net multiplié par deux grâce à une "forte" demande.<br/><br/>Le PDG Martin Lundstedt s'est félicité dans un communiqué de la croissance "dans... - Lire la suite sur FranceSoir.fr <br/><br/>© Noella JOHANSSON / TT News Agency/AFP/Archives - Volvo Group: résultats supérieurs aux attentes, l'action bondit en Bourse
  • 20 October 2017 07:57:00: iPhone 8 : une faible demande entraîne l'action vers le bas - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    La publication des résultats trimestriels des opérateurs mobiles nord-américains confirme la situation à laquelle tout le monde s'attendait vu le planning choisi par Apple pour commercialiser ses nouveaux iPhone. Les iPhone 8 subissent l'attentisme des consommateurs vis-à-vis de l'iPhone X ainsi que la concurrence des iPhone 7. Résultat, les ventes reculent et la Bourse sanctionne.
  • 19 October 2017 15:45:49: La Bourse de Paris finit en recul de 0,29% à 5.368,29 points - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    Paris - La Bourse de Paris a clôturé en recul jeudi (-0,29%), affaiblie par les craintes au sujet de la Catalogne et par des prises de bénéfices dans la foulée de nombreux résultats d'entreprises.
  • 19 October 2017 13:38:00: MongoDB coté en bourse - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    La cloche a sonné il y a un quart d’heures, marquant l’ouverture du NASDAQ et l’entrée de l’éditeur de solutions de base de données sur le marché new-yorkais. A 24 dollars l’action, sa valorisation devrait atteindre les 1,2 milliards de dollars.
  • 19 October 2017 13:37:30: Wall Street ouvre en baisse au lendemain de records - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    New York - La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi reculant après des records atteints la veille: le Dow Jones perdait 0,26% et le Nasdaq 0,61%.
  • 19 October 2017 12:31:47: Siemens devrait supprimer des milliers de postes - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    Le conglomérat allemand Siemens prévoit la suppression de milliers de postes dans sa division d'équipements pour centrales électriques, affectée par une chute des commandes, affirme jeudi l'hebdomadaire Manager Magazin. Selon "des sources au sein de l'entreprise", Siemens envisage de fermer ou céder "jusqu'à 11 des 23 sites mondiaux" de sa branche Power & Gas, qui emploie 30.000 personnes dont 12.000 en Allemagne, selon le magazine. Contacté par l'AFP, Siemens n'était pas immédiatement disponible pour commenter. Un porte-parole du groupe a indiqué à Manager Magazin que l'entreprise révoyait continuellement sa stratégie et que cette réflexion "pouvait inclure la consolidation de certaines activités, quand les conditions de marché le rendent nécessaire".Le syndicat du secteur IG Metall a fait part de sa colère face à d'éventuelles suppressions d'emplois, affirmant qu'il ne resterait pas sans réaction le cas échéant. "Nous estimons qu'il est inadmissible qu'on inquiète de nouveau des milliers de salariés de cette manière", a critiqué un porte-parole d'IG Metall, cité par l'agence allemande dpa. "Nous tablons (sur la publication) en novembre d'un bénéfice tout à fait considérable pour l'ensemble de l'exercice" annuel décalé, a-t-il ajouté. "Une entreprise comme Siemens doit aussi être capable de supporter d'éventuels problèmes jusqu'à ce qu'une solution vraiment supportable et de longue durée soit trouvée", a-t-il ajouté.Le groupe de Munich (sud), qui fabrique aussi bien des turbines à gaz que des éoliennes, des trains ou des scanners médicaux, avait annoncé en juin une chute d'environ 40% sur un an des commandes enregistrées par Power & Gas dans l'année écoulée. "En raison de la montée en puissance des énergies renouvelables, il ne se commande pratiquement plus de centrales à gaz, particulièrement en Europe", résume Manager Magazin. Siemens prévoit de présenter son plan aux salariés "début novembre", poursuit l'hebdomadaire, et les sites de l'est de l'Allemagne s'annoncent particulièrement touchés: l'usine de générateurs d'Erfurt pourrait être vendue et celle de Görlitz fermée. La dernière restructuration de la branche Power & Gas, en 2015, avait entraîné la perte de 1.100 emplois en Allemagne, parmi les 13.100 emplois supprimés au total par le groupe dans un vaste plan touchant plusieurs divisions. Affaibli par une rentabilité en berne, qui avait précipité le renvoi de son patron en 2013, Siemens avait entrepris de recentrer ses activités, cédant l'électroménager et les réseaux télécoms, abandonnant l'énergie solaire et mettant en Bourse la division des ampoules électriques. Il s'est par ailleurs renforcé dans des domaines jugés porteurs, comme les turbines ou les équipements pour l'exploitation pétrolière et gazière, et s'est respectivement allié à Gamesa et Alstom pour former deux géants des éoliennes et du ferroviaire.LIRE AUSSI: EDF devra vérifier les composants réalisés à l'usine du Creusot
  • 19 October 2017 12:12:23: Retour réussi pour Varta à la Bourse de Francfort - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    Le fabricant allemand de micro-batteries Varta a effectué jeudi un retour remarqué à la Bourse de Francfort, après une tentative de réintroduction avortée en 2016. La demande des investisseurs pour les actions émises était si élevée que le groupe a avancé de quelques jours son retour, prévu à l'origine pour le 24 octobre. Fabricant de micro-batteries, notamment pour appareils auditifs et écouteurs, Varta a levé environ 230 millions d'euros en émettant 13,34 millions d'actions au prix unitaire de 17,50 euros, tout en haut de la fourchette visée, selon un communiqué boursier. A l'ouverture du marché jeudi, l'action cotait 24,25 euros, confirmant le succès de cette introduction boursière. Vers 11H00 GMT, l'action s'échangeait à 20,55 euros.Varta avait déjà été coté sur la place francfortoise, avant d'en sortir en 2007 après avoir vendu ses batteries automobiles à l'américain Johnson Controls et ses piles grand public -toujours vendues sous le nom de Varta- au groupe américain Rayovac, rebaptisé depuis Spectrum Brands. Le groupe industriel suisse Montana Tech, qui détenait jusqu'ici seul le spécialiste des micro-batteries, en conserve environ 60%. Il n'a pas l'intention de se désengager complètement de Varta, en tout cas à court terme, selon son dirigeant Michael Tojner. "Une vente seulement destinée à encaisser de l'argent n'est pas envisagée", a-t-il déclaré au magazine allemand WirtschaftsWoche. Montana Tech veut voir Varta atteindre un chiffre d'affaires annuel d'un milliard d'euros dans les 5 à 10 ans qui viennent, selon M. Tojner. En 2016, Varta AG a généré 214 millions d'euros de recettes, dont une majeure partie dans son activité de micro-batteries, bien plus importante que celle dédiée aux accumulateurs d'énergie.L'entreprise, qui souhaite à terme intégrer l'indice technologique TecDax, compte quatre sites de production en Europe et en Asie. Elle a des activités dans plus de 75 pays et emploie environ 2.000 personnes. En 2016, elle avait dû renoncer à entrer en Bourse en raison de "conditions de marché défavorables". Il s'agit de la 9e introduction en Bourse de l'année sur la place francfortoise, alors que les marchés actions évoluent à des niveaux records. Vendredi, le fabricant de batteries au lithium Voltabox avait également fait une entrée en fanfare, levant près de 152 millions d'euros, avec un prix d'émission lui aussi en haut de la fourchette prévue.LIRE AUSSI: Malgré le retour du froid, pas d'inquiétude sur le réseau électrique
  • 19 October 2017 08:39:14: Le français Xavier Rolet va lâcher les rênes de la Bourse de Londres - Bourse | Finance | Lecteur RSS
    Londres - Le français Xavier Rolet va quitter d'ici fin 2018 le géant boursier britannique London Stock Exchange qu'il dirige depuis près de 10 ans et dont il a fait un groupe incontournable sur les marchés financiers.

Tous les flux bourse